Recherche ciblée

Enseignement à distance: l'université s'invite à la maison

La Formation universitaire à distance, Suisse (UniDistance) propose un large éventail de filières, en français et en allemand. Bachelor ou Master, à temps partiel ou à temps complet, les études universitaires en ligne sont une alternative flexible au campus. Ce mode d’apprentissage académique est en plein développement sur le marché suisse. «Depuis deux ans, nous avons un nombre croissant d’inscriptions, explique Célia Clavien, porte-parole d’UniDistance Suisse romande.

Et les étudiants sont de plus en plus jeunes. Alors qu’ils avaient plutôt entre 30 et 40 ans auparavant, les 20-30 ans choisissent aussi cette méthode.

La «faute» à la pénurie de logements estudiantins, d’une part. D’autre part, les frais liés à ces logements sont de plus en plus difficiles à assumer pour les jeunes et leur famille. Si cette situation est relativement récente en Suisse, elle existe depuis longtemps en France, en Allemagne et au Canada, notamment. Raison pour laquelle la formation universitaire à distance est très développée dans ces pays, qui fournissent une grande partie des cours à UniDistance. Et qui délivrent aussi la plupart des titres - reconnus par la Confédération et répondant aux critères de Bologne (système de «crédits» euro-compatibles).

Organisé et auto-discipliné

Une troisième raison au succès de ces filières en ligne: l’étudiant doit souvent travailler pour financer ses études, ou alors garder ses enfants. Les filières à temps partiel sont une alternative intéressante pour eux. «Mais ces études ne sont pas faites pour tout le monde, prévient Célia Clavien. Il faut être organisé et auto-discipliné. De plus, l’entourage de l’étudiant doit être prêt à soutenir ce choix et à en assumer les contraintes.» 

Selon la filière choisie, une formation à temps partiel, toute flexible qu’elle soit, peut représenter jusqu’à 30 heures de cours par semaine - même si la moyenne se situe plutôt à hauteur de 20 heures - au minimum pendant quatre ans. Une formation à temps complet mobilisera l’étudiant quelque 40 heures hebdomadaires. Moins fréquentées, ces filières intéressent surtout les personnes à mobilité réduite. 

Outre les cours en ligne, des séminaires en «présentiel» sont organisés en moyenne un samedi par mois, à Sierre ou à Lausanne. Facultatifs ou obligatoires selon la filière, ces moments permettent un échange entre les étudiants et avec le professeur, autre que par «chat» ou par vidéo. Les examens, qui se déroulent en même temps que dans les universités étrangères qui fournissent les cours, ont lieu deux fois par année à Sierre.

Un tuteur pour rester motivé

Actuellement, UniDistance compte plus de 2200 étudiants au plan national - contre moins de 300 à ses débuts en 1992. Quinze formations sont possibles en français et vingt-quatre en allemand (liste exhaustive sur le site). Le coût des études à distance s’élève entre 2000 et 4000 francs par année. A titre d’exemple, un Bachelor en psychologie (180 crédits ECTS) - seule formation «maison» - s’élève à 12000 francs et dure quatre ans et demi. Spécificité d’UniDistance: chaque étudiant dispose d’un tuteur, qui suit l’étudiant, lui donne du travail, corrige ses exercices, répond à ses questions et surtout, entretient sa motivation - facteur déterminant pour ces études à la maison.


Autres infos et inscriptions: www.unidistance.ch

Certaines universités romandes dispensent quelques formations à distance.

La théologie à Genève | Le français langue étrangère à Lausanne